Que ton aliment soit ton premier médicament

"Que ton aliment soit ton premier médicament"

(HIPPOCRATE)

 

En séance de kinésiologie, nous pouvons être amenés à tester l’acidose tissulaire ou l’acidité sanguine.

Très oxydantes, elles provoquent fatigue, douleurs articulaires et musculaires, mauvaise récupération physique, nuits agitées.

 

Il est possible d’interroger le corps sur la pertinence de prendre telle ou telle supplémentation, tel ou tel aliment dans un objectif de mieux-être global.

Dans une période donnée, pour un objectif donné.


 

Certaines personnes sont ainsi persuadées devoir prendre

chaque matin un verre d’eau tiède citronnée sauf que…

 


 

leur terrain de base est acide et que le citron dans ce cas précis, au lieu de les alcaliniser va les acidifier et créer encore plus d’oxydation dans un corps qui aurait besoin au contraire d’être basifié.

Nous pourrons également être amenés à tester des carences vitaminiques ou minérales, tout cela par test musculaire.

Mais nous rappelons qu’en aucun cas la séance ne saurait se substituer à un rendez-vous médical et que les réponses du corps ne seront que des indications, pas des prescriptions.

Pour aller vers un bien-être ou une guérison holistique.

 

 

Tout cela peut être abordé en séance de kinésiologie grâce aux corrections de l’Adaptogenèse créée par Francis VIEULES.